Déshydratation

PRESENTATION DE LA BRANCHE DESHYDRATATION DE LA LUZERNE

Illustration Deshy

La luzerne déshydratée est un fourrage riche en protéines et en omega 3 qui se présente sous forme de granulés ou de balles de fibres longues. Elle est utilisée pour l’alimentation des ruminants, chevaux, lapins et volailles. La maîtrise de la conservation des fourrages constituant une condition indispensable à l’autosuffisance alimentaire, la production industrielle de luzerne déshydratée a débuté dès 1950 en France et . La culture de la luzerne couvre près de 32 millions d’hectares dans le monde, dont 13 millions en Amérique du Nord. En Europe, la production est concentrée dans les trois pays occidentaux méditerranéens : France, Espagne, Italie qui totalisent près de 85% de la production. Toutefois, ni la France ni l’Europe ne sont autosuffisantes en protéines et le déficit varie selon les années entre 70% et 80%. L’approvisionnement des éleveurs en protéines végétales dépend donc de l’étranger et est constitué essentiellement de soja.

La luzerne possède de nombreux atouts qui en font une culture vertueuse et une activité à pérenniser : c’est la plante qui produit le plus de protéines à l’hectare (2,4 tonnes de protéines contre 1 tonne pour le pois et 1,2 tonne pour le soja). Elle présente par ailleurs un grand intérêt agronomique dans les rotations des cultures car elle améliore la structure des sols et ne nécessite aucun apport d’engrais azoté, pas de traitement fongicide quasiment pas d’insecticide et très peu d’herbicide, contribuant ainsi à la protection des ressources en eau. Enfin, son intérêt s’avère majeur dans les cultures biologiques et les filières sans OGM, notamment pour son rôle clé en faveur de la biodiversité, les champs de luzerne constituant un refuge reconnu pour la faune et la flore.

Le budget consacré par la filière à la Recherche et Développement avoisine le million d’euros et contribue à améliorer les process et les produits en continu. Les déshydrateurs de luzerne ont ainsi réduit leur consommation d’énergies fossiles de 30 à 40% au cours des trois dernières années et la substitution par des énergies renouvelables issues de la biomasse ou par du biogaz représente des perspectives très prometteuses. La recherche a également permis de mettre au point l’extrait foliaire de luzerne (EFL) destiné à l’alimentation humaine et qui permet de supplémenter les rations quotidiennes des populations malnutries avec des concentrés protéiques issus de végétaux à faible coût de production. Enfin la filière luzerne travaille sur le développement de nouveaux produits : concentré protéique de luzerne en alimentation humaine,…

La branche déshydratation en chiffres :

- 62.000 hectares pour la déshydratation

- 850.000 tonnes de fourrages déshydratés

- 26 usines de déshydratation dont 19 en Champagne Ardenne

- 15 coopératives

- 1500 emplois directs et indirects en zone rurale

- 80% de la production en Champagne-Ardenne

Info branche Déshydratation Coop de France