Vins

PRESENTATION DE LA BRANCHE VIN

Illustration Vin

Les caves coopératives interviennent dans le prolongement des exploitations viticoles de leurs membres pour vinifier et vendre la production. Ancrées sur un territoire et présentes sur tous les terroirs propices à la vigne, les caves coopératives ont vu se produire au cours des trois dernières décennies des évolutions majeures qui ont favorisé un nouvel état d’esprit et une nouvelle perception : contractualisation des engagements et responsabilisation des associés coopérateurs avec la mise en place de cahiers de charges, progression de la certification Agri Confiance, émergence de nouveaux métiers (technicien vignoble, agent d’accueil au caveau, technicien qualité), développement de la formation des salariés et reconnaissance de la VAE (CQP « Caviste »), réalisation d’investissements importants pour moderniser les outils de production et de conditionnement et introduire de meilleures technologies, prise en compte de la dimension environnementale, mise en place de stratégie d’entreprise pour préserver le potentiel de production, assurer l’écoulement des produits et dynamiser les ventes, implication des vignerons dans la promotion des produits et dans le développement rural.

Les atouts actuels des caves coopératives sont leur diversité aussi bien dans les produits issus de leurs terroirs qu’au niveau de leur taille puisqu’on y trouve beaucoup de TPE et quelques PME. Présentes sur tous les segments de marché, de la grande distribution en passant par les circuits traditionnels et la vente directe aux consommateurs grâce au réseau des caveaux, elles participent à la restructuration du vignoble, au regroupement et à la structuration de l’offre et favorisent l’émergence de structures commerciales de taille suffisante pour alimenter les marchés tant au sein des principaux pays consommateurs européens qu’à l’exportation. Si on met de côté la production d’eaux de vie (Cognac et Armagnac), un hectolitre sur deux est produit en France par une coopérative.

Depuis une quinzaine d’années, un important mouvement de restructuration, surtout par fusion, est en cours dû, pour l’essentiel, aux conséquences des arrachages, notamment sur la façade méditerranéenne, et sur la nécessité de mettre en place des outils de production et de commercialisation plus performants, à même de répondre aux exigences des marchés et susceptibles d’apporter une meilleure valorisation des produits au profit des coopérateurs.

Au cours des cinq dernières années, la branche a engagé avec les partenaires sociaux des négociations qui ont permis de réviser la classification des emplois, de mettre en place une nouvelle grille des salaires, d’introduire des dispositions spécifiques aux seniors, de créer un régime obligatoire de remboursement complémentaire de frais de santé, preuves d’une politique sociale active.

La Coopération vinicole en quelques chiffres 2009 :

- 720 caves coopératives et 45 unions

- Surfaces engagées : 332 000 ha

- Production : 18 500 000 hl, soit 49% de la production (hors Charentes) dont 40% des AOP, 72% des IGP et 46% des VSIG et autres vins

- Production régionale : 73% en Côtes du Rhône, 72% en Languedoc Roussillon, 8% en Provence/Corse, 43% en Sud-Ouest, 33% en Champagne, 32% en Alsace, 31% en Beaujolais, 25% en Bourgogne/Jura, 25% en Aquitaine, 15% en Val de Loire et 3% en Cognac.

- Chiffres d’affaires consolidés : 5.70 milliards d’euros

- 17 625 salariés représentant 7 953 ETP dont 73% en CDI et 27% en CDD.

- 600 caveaux de vente.

Info branche Vin Coop de France